Madame Ex, Hervé Bazin, 1976 - roman enfant du...
Un cœur fier, Pearl Buck, 1969 - roman, art,...

La terre chinoise, Pearl Buck, 1966 - roman, Chine impériale, femme chinoise au 19e siècle

2,00 €
TTC

La terre chinoise, Pearl Buck - roman traduit de l'américain par Théo Varlet couronnée par l'Académie Française - préface de G. Lepage - Quelle aide serait pour un paysan pauvre une jolie femme tout occupée de sa beauté et de ses toilettes au lieu de travailler avec lui dans les rizières ? dit sagement le père de Wang Lung quand celui-ci atteint l'âge de se marier. Il lui choisit donc comme épouse une esclave "ni jeune ni belle" appartenant à la noble Maison de Hwang. O-len est laide, taciturne, mais robuste et courageuse. Une fois finis les travaux du ménage, elle seconde son mari aux champs, et c'est à peine si elle interrompt une journée son labeur quand elle doit mettre au monde un enfant. Ainsi croît la prospérité de Wang Lung qui devient le propriétaire de la maison où O-len vécut en esclave. Mais O-len n'y entrera pas avec ce fils de la terre chinoise dont Pearl Buck raconte l'ascension sociale et les tribulations dans ce roman célèbre, premier d'une trilogie qui retrace de façon magistrale la vie et les mœurs de la Chine au XIXe siècle. éditions Le Livre de Poche, 1966. #Chine impériale, #Chine XIXe siècle, #femme chinoise, #femme chinoise XIXe siècle, #Le Livre de Poche, #écrivains américains, #littérature américaine, #romans américains

Quantité

Paiements 100% sécurisés

La terre chinoise, Pearl Buck - roman traduit de l'américain par Théo Varlet couronnée par l'Académie Française - préface de G. Lepage - Quelle aide serait pour un paysan pauvre une jolie femme tout occupée de sa beauté et de ses toilettes au lieu de travailler avec lui dans les rizières ? dit sagement le père de Wang Lung quand celui-ci atteint l'âge de se marier. Il lui choisit donc comme épouse une esclave "ni jeune ni belle" appartenant à la noble Maison de Hwang. O-len est laide, taciturne, mais robuste et courageuse. Une fois finis les travaux du ménage, elle seconde son mari aux champs, et c'est à peine si elle interrompt une journée son labeur quand elle doit mettre au monde un enfant. Ainsi croît la prospérité de Wang Lung qui devient le propriétaire de la maison où O-len vécut en esclave. Mais O-len n'y entrera pas avec ce fils de la terre chinoise dont Pearl Buck raconte l'ascension sociale et les tribulations dans ce roman célèbre, premier d'une trilogie qui retrace de façon magistrale la vie et les mœurs de la Chine au XIXe siècle. 

éditions Le Livre de Poche, 1966. #Chine impériale, #Chine XIXe siècle, #femme chinoise, #femme chinoise XIXe siècle, #Le Livre de Poche, #écrivains américains, #littérature américaine, #romans américains

Description : livre broché format de poche, 491 pages. bon état. 

6330
1 Article

Vous aimerez aussi