Mine de rien, hôtesse de l'air, Marguerite de...
Un bon petit diable, Comtesse de Ségur, 1931 -...

Ivan le Terrible, Alexis Tolstoï, 1947 - Russie, XVIe siècle, tsar de Russie, Ivan IV, littérature jeunesse, Heures joyeuses,

4,50 €
TTC

Ivan le Terrible, Alexis Tolstoï - Knaz Sérébrianny, adapté du russe par Boris de Schloezer - illustrations de Néchoumoff - Collection Heures Joyeuses - Le comte Alexis Tolstoï, né en 1817, mort en 1875, et qu'il ne faut pas confondre avec le comte Léon Tolstoï auquel il n'était même pas apparenté, est l'auteur de nombreux poèmes et ballades, d'une grande trilogie dramatique - la Mort d'Van le Terrible, le Tsar Fédor et Boris Godunov. La figure centrale du livre est Ivan IV, surnommé le Terrible pour sa cruauté, mais qui mérita également d'être appelé le grand rassembleur de la terre russe ; il prit le premier le titre de tsar qui remplaça celui de grand-duc porté par ses prédécesseurs, et fut le véritable fondateur de l'unité de l'empire. Son rôle historique sous ce rapport n'est pas sans offrir quelque analogie avec celui qu'assuma Louis XI dans la France du XVe siècle. Tout comme Louis XI, il mena une lutte opiniâtre contre les représentants de la féodalité déclinante, contre les boïards, en cherchant à s'appuyer sur les gens de peu, sur la petite noblesse et la bourgeoisie naissante. Sa piété mêlée de superstitions grossières n'est pas non plus sans rappeler celle de Louis XI. Cependant, alors que ce dernier était fourbe et cruel par calcul politique, Ivan, nature sanguinaire, prenait un véritable plaisir aux meurtres, aux tortures. Et pourtant, son règne avait débuté sous d'heureux auspices ; mais tombé gravement malade, le jeune tsar avait assisté en spectateur impuissant aux disputes des boärds qui, le croyant à l'agonie, se préparaient déjà à s'emparer du pouvoir aux dépens de l'héritier du trône. éditions de l'Amitié G.T. Rageot, 1947#Russie XVIe siècle, #société russe XVIe siècle, #tsar de Russie, #Ivan IV, #Empire russe, #histoire Russie, #tsar cruel, #boïards russes, #Heures joyeuses

Quantité

Paiements 100% sécurisés

Ivan le Terrible, Alexis Tolstoï - Knaz Sérébrianny, adapté du russe par Boris de Schloezer - illustrations de Néchoumoff - Collection Heures Joyeuses

Le comte Alexis Tolstoï, né en 1817, mort en 1875, et qu'il ne faut pas confondre avec le comte Léon Tolstoï auquel il n'était même pas apparenté, est l'auteur de nombreux poèmes et ballades, d'une grande trilogie dramatique - la Mort d'Van le Terrible, le Tsar Fédor et Boris Godunov.

L'immense succès de ce roman, sans doute le plus populaire des ouvrages pour la jeunesse parus en Russie avant la Révolution, est dû non seulement à l'intérêt constamment soutenu d'une intrigue habile, aux aventures passionnantes des personnages, mais aussi au tableau extraordinairement coloré et évocateur de la vie russe au XVIe siècle, qu'a réussi à brosser l'auteur.

La figure centrale du livre est Ivan IV, surnommé le Terrible pour sa cruauté, mais qui mérita également d'être appelé le grand rassembleur de la terre russe ; il prit le premier le titre de tsar qui remplaça celui de grand-duc porté par ses prédécesseurs, et fut le véritable fondateur de l'unité de l'empire. Son rôle historique sous ce rapport n'est pas sans offrir quelque analogie avec celui qu'assuma Louis XI dans la France du XVe siècle. Tout comme Louis XI, il mena une lutte opiniâtre contre les représentants de la féodalité déclinante, contre les boïards, en cherchant à s'appuyer sur les gens de peu, sur la petite noblesse et la bourgeoisie naissante. Sa piété mêlée de superstitions grossières n'est pas non plus sans rappeler celle de Louis XI. Cependant, alors que ce dernier était fourbe et cruel par calcul politique, Ivan, nature sanguinaire, prenait un véritable plaisir aux meurtres, aux tortures. Et pourtant, son règne avait débuté sous d'heureux auspices ; mais tombé gravement malade, le jeune tsar avait assisté en spectateur impuissant aux disputes des boärds qui, le croyant à l'agonie, se préparaient déjà à s'emparer du pouvoir aux dépens de l'héritier du trône. Revenu à la vie, Ivan écarta ses premiers conseillers, les sages et prudents Sylvestre et Adachev, et s'abandonna à la violence de ses instincts, confondant dans sa méfiance et sa haine ceux qui avaient tenté d'usurper le pouvoir et de loyaux et fidèles serviteurs tels que le boïard Morozov, un des principaux personnages du roman. Les dimensions de l'ouvrage et l'abondance des détails dont beaucoup d'ailleurs eussent été incompréhensibles pour un lecteur français, nous ont amenés à procéder à quelques coupures qui ne portent aucun préjudice à l'intérêt du récit. 

éditions de l'Amitié G.T. Rageot, 1947. #Russie XVIe siècle, #société russe XVIe siècle, #tsar de Russie, #Ivan IV, #Empire russe, #histoire Russie, #tsar cruel, #boïards russes, 

Description : livre relié, couverture cartonnée, 264 pages, format 18 cm x 11,5 cm. bon état intérieur, cachet sur la page de garde. couverture "lâche". 

5149
1 Produit

Vous aimerez aussi