L'amazone blanche, Roger Duguet, (1900) -...
Les croix de bois, Roland Dorgelès, 1924 -...

Un jour d'orage, Léon Daudet, 1925 - roman dans les Alpilles de Provence

3,50 €
TTC

Un jour d'orage, Léon Daudet (1867-1942, fils ainé d'Alphonse Daudet) - roman contemporain - "Je dédie ce livre sur notre terre d'Oc, terre du soleil, des présages et des morts." Jean Cordion avait quitté Saint-Rémy-de-Provence, par le chemin des Antiques, vers les cinq heures dorées de la mi-septembre. Il marchait, au hasard de sa douleur désespérée, depuis une heure environ, dans les Alpilles, quand il remarqua (étant ancien médecin de marine) que le ciel devenait subitement noir, comme en mer ; d'un noir frangé de rouge et dramatique. C'était un homme aux yeux bleus, solide et fier, blond de cheveux et de barbe, découplé, de quarante-huit ans. Jamais une maladie grave, jamais de pensée basse. Comme beaucoup de ceux de sa génération, ayant grandi, étudié, aimé, entre les deux guerres, celle de 1870 et celle de 1914, il prenait le doute systématique pour l'exercice de la raison, alors qu'il en est l'énervement.  (...) Le roulement lointain de l'orage ramena Jean à la nature ambiante, d'une gravitation distincte de celle qui fait tourner, puis disparaître, notre réflexion; Il remarqua le silence subit des oiseaux, qui hantent les pierres et les fourrés odorants des Alpilles ; et aussi l'attitude de deux arbustes, comme ramassés et concentrés par la crainte." - éditions Ernest Flammarion, 1925#Alpilles, #Provence, #Provence d'Alphonse Daudet, #fils d'Alphonse Daudet, #édition épuisée, #roman pas cher.

Quantité

Paiements 100% sécurisés

Un jour d'orage, Léon Daudet (1867-1942, fils ainé d'Alphonse Daudet) - roman contemporain - "Je dédie ce livre sur notre terre d'Oc, terre du soleil, des présages et des morts."

Jean Cordion avait quitté Saint-Rémy-de-Provence, par le chemin des Antiques, vers les cinq heures dorées de la mi-septembre. Il marchait, au hasard de sa douleur désespérée, depuis une heure environ, dans les Alpilles, quand il remarqua (étant ancien médecin de marine) que le ciel devenait subitement noir, comme en mer ; d'un noir frangé de rouge et dramatique.

C'était un homme aux yeux bleus, solide et fier, blond de cheveux et de barbe, découplé, de quarante-huit ans. Jamais une maladie grave, jamais de pensée basse. Comme beaucoup de ceux de sa génération, ayant grandi, étudié, aimé, entre les deux guerres, celle de 1870 et celle de 1914, il prenait le doute systématique pour l'exercice de la raison, alors qu'il en est l'énervement.

Au bout de huit ans d'une union, que le métier naviguant et l'absence rendaient précaire, sa femme, Madeleine, brune et belle comme la nuit, l'avait quitté, sans raison, pour un autre, un mauvais camarade, plus riche et plus allègre. Six mois après, la grippe infectieuse lui enlevait son petit Henri, le portrait de sa mère, âgé de neuf ans, précoce, et qui mourait en regrettant la vie.

Depuis lors, noyé de deuil et d'isolement, las de tout, le cœur saignant, jean Cordion traînait ses souvenirs amers, joints et mêlés au grand projet d'un travail sur la guérison du délire. Car il avait en lui l'étincelle divine, encore qu'il ne la méritât point. (...)

La marche facilite l'examen intérieur. Jean Gordion voyait son angoisse comme composée d'une foule de petits souvenirs, pareils à des couteaux, dont chacun lui déchirait une fibre. (...) Le piéton parlait à voix haute, évoquant une chère petite escapade, faite neuf ans auparavant, comme voyage de noces, en cette même Provence, mais un peu plus loin, à Maussane. (...)

Le roulement lointain de l'orage ramena Jean à la nature ambiante, d'une gravitation distincte de celle qui fait tourner, puis disparaître, notre réflexion; Il remarqua le silence subit des oiseaux, qui hantent les pierres et les fourrés odorants des Alpilles ; et aussi l'attitude de deux arbustes, comme ramassés et concentrés par la crainte." -

éditions Ernest Flammarion, 1925. #Alpilles, #Provence, #Provence d'Alphonse Daudet, #fils d'Alphonse Daudet, #édition épuisée, #roman pas cher

Description : livre broché cousu, couverture souple, 282 pages, format 18,5 cm x 12 cm. état correct, mais des rousseurs.

6976
1 Article

Vous aimerez aussi