L'île sanglante, Peter Benchley, 1981 - roman...
L'île de béton, James Graham Ballard, 1979 -...

Le culte du moi, Maurice Barrès, 1966 - pensées de Maurice Barrès, biographie

3,50 €
TTC

Le culte du moi, Sous l'œil des Barbares, un homme libre, Le jardin de Bérénice, par Maurice Barrès, de l'Académie Française - préface de Henri Massis, de l'Académie Française - Maurice Barrès est né en 1862 à Charmes, dans les Vosges. Ecrivain, il se passionne aussi pour la politique et devient le chantre du nationalisme. "Philippe a dix ans lorsqu'il entre dans le monde braillard et rude du collège. Il s'y sent étranger. En progressant vers l'âge d'homme, il transforme en exercice méthodique son opposition instinctive aux "barbares" qui veulent le plier à une discipline qu'il n'a pas choisie. C'est cette ascèse, et non pas banalement les incidents biographiques de son héros, que Maurice Barrès se propose de relater dans la trilogie intitulée Le Culte du Moi. L'unique préoccupation de Philippe étudiant, puis fonctionnaire des Affaires Etrangères, est de fortifier sa personnalité. "Le moi, voilà la seule réalité", s'écrie-t-il. A trop bien se connaître n'éprouve-ton pas quelque vertige ? Sous l'œil des barbares, premier titre de la série, s'achève sur l'appel à un maître. Un homme libre montre Philippe et son ami Simon renouvelant à deux l'effort d'approfondissement de soi. Mais c'est la Lorraine, puis Venise - la notion de patrie et de poésie- que découvre le héros de ce qu'on a appelé "le plus barésien des livres de Barrès". Libre, il le sera assez pour résister au charme du Jardin de Bérénice. Dans cette œuvre se dessine l'essentiel d'une pensée dont le surnom de "prince d la jeunesse" donné à Maurice Barrès dit assez l'influence sur ses contemporaines. éditions Le Livre de Poche, 1966. #biographie Maurice Barrès, #Barrès écrivain, #nouvelles de Barrès, #trilogie du Culte du Moi, #chantre du nationalisme, #pensée de Maurice Barrès, #Le Livre de Poche

Quantité

Paiements 100% sécurisés

Le culte du moi, Sous l'œil des Barbares, un homme libre, Le jardin de Bérénice, par Maurice Barrès, de l'Académie Française - préface de Henri Massis, de l'Académie Française - Maurice Barrès est né en 1862 à Charmes, dans les Vosges. Ecrivain, il se passionne aussi pour la politique et devient le chantre du nationalisme. "Philippe a dix ans lorsqu'il entre dans le monde braillard et rude du collège. Il s'y sent étranger. En progressant vers l'âge d'homme, il transforme en exercice méthodique son opposition instinctive aux "barbares" qui veulent le plier à une discipline qu'il n'a pas choisie. C'est cette ascèse, et non pas banalement les incidents biographiques de son héros, que Maurice Barrès se propose de relater dans la trilogie intitulée Le Culte du Moi. L'unique préoccupation de Philippe étudiant, puis fonctionnaire des Affaires Etrangères, est de fortifier sa personnalité. "Le moi, voilà la seule réalité", s'écrie-t-il. A trop bien se connaître n'éprouve-ton pas quelque vertige ? Sous l'œil des barbares, premier titre de la série, s'achève sur l'appel à un maître. Un homme libre montre Philippe et son ami Simon renouvelant à deux l'effort d'approfondissement de soi. Mais c'est la Lorraine, puis Venise - la notion de patrie et de poésie- que découvre le héros de ce qu'on a appelé "le plus barésien des livres de Barrès". Libre, il le sera assez pour résister au charme du Jardin de Bérénice. Dans cette œuvre se dessine l'essentiel d'une pensée dont le surnom de "prince d la jeunesse" donné à Maurice Barrès dit assez l'influence sur ses contemporaines. 

éditions Le Livre de Poche, 1966. #Barrès écrivain, #nouvelles de Barrès, #trilogie du Culte du Moi, #chantre du nationalisme, #pensée de Maurice Barrès, #Le Livre de Poche

Description : format livre de poche, broché, 504 pages. bon état. 

9612
1 Article

Vous aimerez aussi