Immortelle étreinte, Maurice Bataille, 1947 -...
Les amants du Theil, Paul Bodin, 1952 -...

Les réalités imaginaires, Claude Bellac, 1953 - romans français

2,50 €
TTC

Les réalités imaginaires, Claude Bellac - roman - Tout est possible, et je crois à tout. Voilà ce que j'avais écrit, du temps que j'étais jeune homme, à la mine de plomb 6B bien grasse et bien noire, autour du pot de fleurs qui se trouvait dan ma garçonnière rue de Verneuil. C'était pour épater les filles, qui trouvaient ça profond, et surtout pour m'épater moi-même. En toute franchise d'ailleurs, ça réussissait finalement mieux auprès de moi qu'auprès d'elles. Or, étant donné que je pars avec cet axiome, qu'est-ce que ça peut bien faire si les histoires que je vais raconter sont vraies ou pas ? Et d'abord, qu'est-ce que ça veut dire : vrai ? Quand on veut ce qui a le plus de chances d'être du vrai de vrai, il faut voir côté Pleurs, Pleurs de Joie ou côté Sonate de Franck. Moi, ce qui m'excite le plus, c'est qu'on m'ait appris au lycée les Preuves de la Non-Existence de Dieu tout de suite auprès les Preuves de la Oui-Existence de Dieu. Et les unes aussi probantes que les autres, bien entendu. Je suis là, tout seul après dîner, dans la salle à manger. Charlotte et les enfants sont montés se coucher. Au mur, quelques toiles des grands maîtres. Ceux de demain, bien entendu (car les autres, je ne peux pas me les offrir). ." éditions Renée Lacoste, 1953. #romans français, #Renée Lacoste.  

Quantité

Paiements 100% sécurisés

Les réalités imaginaires, Claude Bellac - roman - Tout est possible, et je crois à tout. Voilà ce que j'avais écrit, du temps que j'étais jeune homme, à la mine de plomb 6B bien grasse et bien noire, autour du pot de fleurs qui se trouvait dan ma garçonnière rue de Verneuil. C'était pour épater les filles, qui trouvaient ça profond, et surtout pour m'épater moi-même. En toute franchise d'ailleurs, ça réussissait finalement mieux auprès de moi qu'auprès d'elles. Or, étant donné que je pars avec cet axiome, qu'est-ce que ça peut bien faire si les histoires que je vais raconter sont vraies ou pas ? Et d'abord, qu'est-ce que ça veut dire : vrai ? Quand on veut ce qui a le plus de chances d'être du vrai de vrai, il faut voir côté Pleurs, Pleurs de Joie ou côté Sonate de Franck. Moi, ce qui m'excite le plus, c'est qu'on m'ait appris au lycée les Preuves de la Non-Existence de Dieu tout de suite auprès les Preuves de la Oui-Existence de Dieu. Et les unes aussi probantes que les autres, bien entendu. Je suis là, tout seul après dîner, dans la salle à manger. Charlotte et les enfants sont montés se coucher. Au mur, quelques toiles des grands maîtres. Ceux de demain, bien entendu (car les autres, je ne peux pas me les offrir). Ceux dont on ricane actuellement aussi stupidement qu'on a presque toujours rigolé, à toutes les époques, de ce qu'il n'appartiendrait qu'aux générations suivantes de glorifier. Purs contrepoints de formes et de couleurs, libres expressions spontanées d'un univers merveilleux de sensations et d'idées. parole perdue retrouvée dans le silence, sans recours au Verbe vain. Linges de mains démiurges. Messages orgueilleux, messages suppliants. "Mon pote, mon pote, regarde ce que j'a pensé, regarde ce que j'ai senti, regarde ce que j'ai vu pour toi. Je t'offre toute ma vie, le meilleur de moi, sur une toile de douze. Je te donne mon bonheur de création imaginaire." Alors moi, qui n'ai à ma disposition que de pauvres mots, ça me démange aussi d'être heureux pendant le temps que ça va me prendre, en 180 pages brochés, éditions Renée Lacoste, prix du catalogue, pour me remémorer ce qui existe et ce qui n'existe pas, mais que j'ai bien cru voir. Tout égoïste, ne somme." 

éditions Renée Lacoste, 1953#romans français, #Renée Lacoste.  

Description : livre broché cousu, couverture souple, 174 pages. format 19 cm x 12 cm. bon état. 

2676
1 Article