Le médaillon, C.C. Bergius, 1972 - légende...
Confession véridique d'un terroriste albinos,...

La saison des bals, Geneviève Bon, 1988 - Allemagne, aristocratie allemande, roman d'amour

2,50 €
TTC

La saison des bals, Geneviève Bon - roman - Il a suffi de deux romans, Etés de cendres, Traversée du désir, pour que Geneviève Bon prenne place parmi les romancières les plus estimées de sa génération. Avec La saison des bals, son imagination se libère, et c'est un monde jamais décrit - une Allemagne très ancienne et cependant actuelle : l'Allemagne "éternelle", peut-être - qui se déploie sous nos yeux. C'es pour approfondir une étude sur les frères Grimm qu'Isabelle Mariès, trente-cinq ans, s'installe dans un château du Wurtemberg, chez le baron et la baronne Berg Alsdorf. Très vite elle entre dans l'amitié de ses hôtes et grâce à eux est accueillie dans les châteaux d'alentour. Belle, séduisante et vive, elle est, aux yeux des aristocrates de province, l'incarnation même de la Française - et comme la réincarnation d'une autre jeune Française, Lila, disparue depuis quinze ans, qui a laissé dans ce monde clos une trace fulgurante. Elle va de rencontre en rencontre, de bal en bal : elle découvre un univers raffiné et troublant où, en des fêtes somptueuses, princes réfugiés de Prusse orientale et hobereaux locaux tentent de croire encore à leur grandeur au son des valses de Strauss. Elle découvre aussi les mystères et les ténèbres d'une Allemagne profonde qui ne cesse de vivre en même temps les légendes de la forêt germanique et les horreurs du nazisme. Elle se laisse fasciner, envoûter. Le comte Udo Silz n'est certainement pas étranger à la métamorphose d'Isabelle. Une véritable magie sort de ce livre, par ailleurs si neuf et si actuel. éditions Robert Laffont, 1988. #Allemagne, #aristocratie allemande, #châteaux allemands, #roman d'amour, #mystère, #écrivain français

Quantité

Paiements 100% sécurisés

La saison des bals, Geneviève Bon - roman - Il a suffi de deux romans, Etés de cendres, Traversée du désir, pour que Geneviève Bon prenne place parmi les romancières les plus estimées de sa génération. Avec La saison des bals, son imagination se libère, et c'est un monde jamais décrit - une Allemagne très ancienne et cependant actuelle : l'Allemagne "éternelle", peut-être - qui se déploie sous nos yeux. C'es pour approfondir une étude sur les frères Grimm qu'Isabelle Mariès, trente-cinq ans, s'installe dans un château du Wurtemberg, chez le baron et la baronne Berg Alsdorf. Très vite elle entre dans l'amitié de ses hôtes et grâce à eux est accueillie dans les châteaux d'alentour. Belle, séduisante et vive, elle est, aux yeux des aristocrates de province, l'incarnation même de la Française - et comme la réincarnation d'une autre jeune Française, Lila, disparue depuis quinze ans, qui a laissé dans ce monde clos une trace fulgurante. Elle va de rencontre en rencontre, de bal en bal : elle découvre un univers raffiné et troublant où, en des fêtes somptueuses, princes réfugiés de Prusse orientale et hobereaux locaux tentent de croire encore à leur grandeur au son des valses de Strauss. Elle découvre aussi les mystères et les ténèbres d'une Allemagne profonde qui ne cesse de vivre en même temps les légendes de la forêt germanique et les horreurs du nazisme. Elle se laisse fasciner, envoûter. Le comte Udo Silz n'est certainement pas étranger à la métamorphose d'Isabelle. Une véritable magie sort de ce livre, par ailleurs si neuf et si actuel. 

éditions Robert Laffont, 1988#Allemagne, #aristocratie allemande, #châteaux allemands, #roman d'amour, #mystère, #écrivain français

Description : livre broché, couverture souple, avec jaquette,  387 pages. format 24 cm x 15,5 cm. bon état. légère usure de couverture. trace de poussière sur la tranche du bas.

7838
1 Article