Le livre d'or de la poésie française, Pierre...
Les jumeaux, Victor Hugo, fin XIXe s. -...

La voyante, La coquine, Un amour qui ne finit pas, André Roussin, 1968 - théâtre de boulevard

2,50 €
TTC

La voyante, suivi de Un amour qui ne finit pas, et de La coquine, par André Roussin - Théâtre - La voyante, pièce en deux actes, a été créée au Théâtre de la Madeleine le 17 novembre 1963 : Le métier de voyante est-il louable ou condamnable ? Karma, célèbre par une longue série de prédictions exactes, soutient que son action est bénéfique. Ne console-t-elle pas une candidate au suicide en lui annonçant qu'elle n'a rien à regretter, l'homme qui l'abandonne devant mourir bientôt ? Mais si elle a vu juste, elle n'a pas senti qu'il s'agissait de son propre fils. Un amour qui ne finit pas, comédie en deux actes : On peut connaître son destin autrement que par une Sibylle, l'expérience suppléant à l'extra-lucidité des devins. Pour ne pas vivre une fois de plus la fin de ses amours, Jean imagine un amour qui ne finit pas en s'éprenant d'une femme dont il ne veut qu'une image servant de prétexte à ses songes. Le jeu est charmant si on peut le jouer à deux, mais Jean aura affaire à trois partenaires...  La Coquine, pièce créée à Paris le 14 septembre 1961 : ce n'est pas ce qui embarrasse Isabella, la Coquine. Pour ne pas perdre Adriano, qui tarde à se débarrasser d'un premier mariage , tout en épousant Albino, qui lui offre gîte, entretien et bague au doigt, elle berne les deux compagnons avec une virtuosité qui déchaîne un rire irrésistible. éditions Calman-Lévy, Le Livre de Poche, 1968. #théâtre de boulevard, pièce de théâtre, théâtre André Roussin, auteurs de théâtre de boulevard, théâtre 1960, Le Livre de Poche

Quantité

PayPal

La voyante, suivi de Un amour qui ne finit pas, et de La coquine, par André Roussin - Théâtre - La voyante, pièce en deux actes, a été créée au Théâtre de la Madeleine le 17 novembre 1963 : Le métier de voyante est-il louable ou condamnable ? Karma, célèbre par une longue série de prédictions exactes, soutient que son action est bénéfique. Ne console-t-elle pas une candidate au suicide en lui annonçant qu'elle n'a rien à regretter, l'homme qui l'abandonne devant mourir bientôt ? Mais si elle a vu juste, elle n'a pas senti qu'il s'agissait de son propre fils. Un amour qui ne finit pas, comédie en deux actes : On peut connaître son destin autrement que par une Sibylle, l'expérience suppléant à l'extra-lucidité des devins. Pour ne pas vivre une fois de plus la fin de ses amours, Jean imagine un amour qui ne finit pas en s'éprenant d'une femme dont il ne veut qu'une image servant de prétexte à ses songes. Le jeu est charmant si on peut le jouer à deux, mais Jean aura affaire à trois partenaires...  La Coquine, pièce créée à Paris le 14 septembre 1961 : ce n'est pas ce qui embarrasse Isabella, la Coquine. Pour ne pas perdre Adriano, qui tarde à se débarrasser d'un premier mariage , tout en épousant Albino, qui lui offre gîte, entretien et bague au doigt, elle berne les deux compagnons avec une virtuosité qui déchaîne un rire irrésistible. 

éditions Calman-Lévy, Le Livre de Poche, 1968. #théâtre de boulevard, pièce de théâtre, théâtre André Roussin, auteurs de théâtre de boulevard, théâtre 1960, Le Livre de Poche

Description : livre broché collé, couverture souple, 446 pages. format 16.5 cm x 11 cm. bon état, rousseurs sur les feuilles de garde et les deux dernières pages (photo), une trace d'encre sur une page (photo).

2416
1 Article