La voyante, La coquine, Un amour qui ne finit...
Oraisons funèbres, Bossuet - Classiques...

Les jumeaux, Victor Hugo, fin XIXe s. - Théâtre, édition populaire, auteurs XIXe siècle

3,30 €
TTC

Les jumeaux, drame en deux actes, par Victor Hugo - Théâtre - édition populaire, édité en "feuilletons"  et reliée par la suite. Le drame qu'on va lire, et qui a été écrit en 1839, entre Ruy Blas et les Burgraves, n'est malheureusement pas terminé. L'auteur n'en a écrit que deux actes complets : le troisième est inachevé. On peut même dire que ces deux premiers actes ne sont pas achevés, entre eux non plus. Le premier acte, qui a près de neuf cent vers, aurait été nécessairement condensé et resserré par le poète. Victor Hugo avait l'habitude de commencer par laisser toute liberté à son imagination. De là, une surabondance de détails et un excès de développements, sur lesquels il revenait ensuite, simplifiant, rectifiant, modifiant. Nous n'avons ici que le premier jet, quelque chose d'analogue au "premier état" des eaux fortes de Rembrandt que plus d'un amateur préfère à l'état définitif. On y surprend le génie en travail et on assiste à la réalisation du chef-d'œuvre. Personnages : le Roi, le masque, le Comte Jean de Créqui, le Cardinal Mazarin, Guillot-Gorju, Tagus, le Comte de Bussy, le Duc de Bussy, le Duc de Chaulne, le Comte de Brézé, le Vicomte d'Embrun, Maître Benoît Trévoux lieutenant de police, M. de la Ferté-Irlan. édition Jules Rouff et Cie, Paris, fin 19ème siècle. #théâtre Victor Hugo, théâtre 19e siècle, œuvres de Victor Hugo, édition populaire 19e siècle, journaux populaires, romans populaires, théâtre

Quantité

PayPal

Les jumeaux, drame en deux actes, par Victor Hugo - Théâtre - édition populaire, édité en "feuilletons"  et reliée par la suite. Le drame qu'on va lire, et qui a été écrit en 1839, entre Ruy Blas et les Burgraves, n'est malheureusement pas terminé. L'auteur n'en a écrit que deux actes complets : le troisième est inachevé. On peut même dire que ces deux premiers actes ne sont pas achevés, entre eux non plus. Le premier acte, qui a près de neuf cent vers, aurait été nécessairement condensé et resserré par le poète. Victor Hugo avait l'habitude de commencer par laisser toute liberté à son imagination. De là, une surabondance de détails et un excès de développements, sur lesquels il revenait ensuite, simplifiant, rectifiant, modifiant. Nous n'avons ici que le premier jet, quelque chose d'analogue au "premier état" des eaux fortes de Rembrandt que plus d'un amateur préfère à l'état définitif. On y surprend le génie en travail et on assiste à la réalisation du chef-d'œuvre. Personnages : le Roi, le masque, le Comte Jean de Créqui, le Cardinal Mazarin, Guillot-Gorju, Tagus, le Comte de Bussy, le Duc de Bussy, le Duc de Chaulne, le Comte de Brézé, le Vicomte d'Embrun, Maître Benoît Trévoux lieutenant de police, M. de la Ferté-Irlan. 

édition Jules Rouff et Cie, Paris, fin 19ème siècle. #théâtre Victor Hugo, théâtre 19e siècle, œuvres de Victor Hugo, édition populaire 19e siècle, journaux populaires, romans populaires, théâtre

Description : livre petit format 16 cm x 10 cm,. Edition populaire parue sous forme de cahiers destinés à être relié en fin de parution des "feuilletons".  relié, couverture cartonnée dominotée, dos toilé. état acceptable, des rousseurs (photo). Le dos de la couverture est fendillé dans toute sa longueur. 

11988
1 Article

Vous aimerez aussi