Les nouvelles leçons d'amour dans un parc, René...
Le play-boy, Roger Borniche, 1976 - roman...

La peau de chagrin, Honoré de Balzac, 1955 - romans 19e siècle, romans fantastiques, écrivains 19e siècle

3,50 €
TTC

La peau de chagrin, Honoré de Balzac - Avec introduction, notes et variantes par Maurice Allem - Un conte oriental, c'était l'idée première de la Peau de Chagrin. Ce devait, dans l'esprit de Balzac, être un conte fantastique. Le fantastique est du surnaturel et le surnaturel est invérifiable. Il importe donc d'en placer les manifestations hors des atteintes de l'observation, soit fort loin dans le temps, soit fort loin dans l'espace, en Orienrt par exemple, comme Balzac le projetait. Il n'a pas cependant, de son idée, tiré un conte oriental. Il n'en a pas pris le sujet dans les vieux âges. Il a, au contraire, fait un roman contemporain et parisien. Il n'était pas aisé, dans un tel roman, de faire accepter l'élément fantastique que Balzac y a mis. Comment des lecteurs auraient-ils admis qu'un homme de leur temps et de leur ville, un de ces jeunes gens à chapeau haut de forme et en pantalon à sous-pieds qu'ils coudoyaient tous les jours, trouvant chez un antiquaire une peau de chagrin qu'on lui disait être miraculeuse le crût ; qu'il se persuadât qu'elle était, ainsi qu'on le prétendait, destinée à se rétrécir à mesure qu'il obtiendrait la satisfaction de ses propres désirs, et que l'épuisement de cette peau marquerait la fin de sa propre vie ? Cette peau n'aurait-elle pas pu échoir à un homme décidé à réprimer tous ses désirs, comme le personnage de Balzac y aspire en vain, mais capable, lui, d'y réussir ? Miracle pour miracle, pourquoi pas celui-là ? Dans ce cas, voilà un homme immortel. On pourra penser, il est vrai, que le satanique antiquaire n'aurait pas cédé cette peau à un client aussi exceptionnel, car ce marchand n'est pas moins étranger que son étranger marchandise, et il fait un étrange marché en remettant ce merveilleux objet à un malheureux qu'il sait être hors d'état de la lui payer. éditions Garnier Frères, Paris, 1955. #romans XIXe siècle, #romans fantastiques, #écrivains XIXe siècle, #livres de bibliothèque

Quantité

Paiements 100% sécurisés

La peau de chagrin, Honoré de Balzac - Avec introduction, notes et variantes par Maurice Allem - Un conte oriental, c'était l'idée première de la Peau de Chagrin. Ce devait, dans l'esprit de Balzac, être un conte fantastique. Le fantastique est du surnaturel et le surnaturel est invérifiable. Il importe donc d'en placer les manifestations hors des atteintes de l'observation, soit fort loin dans le temps, soit fort loin dans l'espace, en Orienrt par exemple, comme Balzac le projetait. Il n'a pas cependant, de son idée, tiré un conte oriental. Il n'en a pas pris le sujet dans les vieux âges. Il a, au contraire, fait un roman contemporain et parisien. Il n'était pas aisé, dans un tel roman, de faire accepter l'élément fantastique que Balzac y a mis. Comment des lecteurs auraient-ils admis qu'un homme de leur temps et de leur ville, un de ces jeunes gens à chapeau haut de forme et en pantalon à sous-pieds qu'ils coudoyaient tous les jours, trouvant chez un antiquaire une peau de chagrin qu'on lui disait être miraculeuse le crût ; qu'il se persuadât qu'elle était, ainsi qu'on le prétendait, destinée à se rétrécir à mesure qu'il obtiendrait la satisfaction de ses propres désirs, et que l'épuisement de cette peau marquerait la fin de sa propre vie ? Cette peau n'aurait-elle pas pu échoir à un homme décidé à réprimer tous ses désirs, comme le personnage de Balzac y aspire en vain, mais capable, lui, d'y réussir ? Miracle pour miracle, pourquoi pas celui-là ? Dans ce cas, voilà un homme immortel. On pourra penser, il est vrai, que le satanique antiquaire n'aurait pas cédé cette peau à un client aussi exceptionnel, car ce marchand n'est pas moins étranger que son étranger marchandise, et il fait un étrange marché en remettant ce merveilleux objet à un malheureux qu'il sait être hors d'état de la lui payer. 

éditions Garnier Frères, Paris, 1955#romans XIXe siècle, #romans fantastiques, #écrivains XIXe siècle, #livres de bibliothèque

Description : livre relié, couverture toilée, 462 pages. format 18,5 cm x 12 cm. bon état. 

2648
1 Article

Vous aimerez aussi