Dieu reçoit le dimanche, Virgil Gheorghiu, 1975...
L'expédition, Henri Gougaud, 1991 - romans...

La neige tombait sur les cèdres, David Guterson, 1996 - romans étrangers, Littérature américaine

2,00 €
TTC

La neige tombait sur les cèdres, suivi de Le Vieux, et de Jardins d'Eden, par David Gutterson - traduit de l'anglais, Snow falling on Cedars.  Décembre 1954. Au nord-ouest des Etats-Unis, l'île de San Piedro est le théâtre d'une tempête sans précédent : un jeune américain d'origine japonaise, accusé de meurtre, est traduit devant le tribunal de cette petite communauté de pêcheurs et de fermiers, alors qu'un blizzard s'abat sur l'île pendant trois jours. Mais le procès est aussi l'occasion de revivre les souvenirs de la guerre du Pacifique et des camps où furent internés les Nippo-Américains après Pear Harbor. Le journaliste Ishmael Chambers entame, lui, une longue plongée dans son passé : son premier et son unique amour pour Hatsue, la femme de celui que l'on juge aujourd'hui, la guerre où il perdu un bras et s'est perdu lui-même. Ce roman de l'enfermement et de la désillusion, mais aussi de la survie et de l'espoir, illustre l'incommunicabilité des consciences et le repli sur soi de l'homme solidaire. Tout au long d'un récit savamment éclaté, l'auteur nous convie à une passionnante analyse : analyse d'un microcosme avec ses passions, ses préjugés, son racisme ordinaire ; analyse d'un procès criminel, où les ambiguïtés de la justice humaine sont aussi insondables que le cœur et l'esprit de ceux qui la rendent. éditions France Loisirs 1996. #écrivains américains, #écrivains américains, #littérature américaine, #littérature étrangère, #Pearl Harbor, #camps américains, #nippo-américains. 

Quantité

Paiements 100% sécurisés

La neige tombait sur les cèdres, suivi de Le Vieux, et de Jardins d'Eden, par David Gutterson - traduit de l'anglais, Snow falling on Cedars.  Décembre 1954. Au nord-ouest des Etats-Unis, l'île de San Piedro est le théâtre d'une tempête sans précédent : un jeune américain d'origine japonaise, accusé de meurtre, est traduit devant le tribunal de cette petite communauté de pêcheurs et de fermiers, alors qu'un blizzard s'abat sur l'île pendant trois jours. Mais le procès est aussi l'occasion de revivre les souvenirs de la guerre du Pacifique et des camps où furent internés les Nippo-Américains après Pear Harbor. Le journaliste Ishmael Chambers entame, lui, une longue plongée dans son passé : son premier et son unique amour pour Hatsue, la femme de celui que l'on juge aujourd'hui, la guerre où il perdu un bras et s'est perdu lui-même. Ce roman de l'enfermement et de la désillusion, mais aussi de la survie et de l'espoir, illustre l'incommunicabilité des consciences et le repli sur soi de l'homme solidaire. Tout au long d'un récit savamment éclaté, l'auteur nous convie à une passionnante analyse : analyse d'un microcosme avec ses passions, ses préjugés, son racisme ordinaire ; analyse d'un procès criminel, où les ambiguïtés de la justice humaine sont aussi insondables que le cœur et l'esprit de ceux qui la rendent. 

éditions France Loisirs 1996. #écrivains américains, #écrivains américains, #littérature américaine, #littérature étrangère, #Pearl Harbor, #camps américains, #nippo-américains. 

Description : livre relié, couverture cartonnée, avec jaquette, sur papier bouffant, 517 pages. format 21 cm x 13,5 cm. bon état.

12301
1 Article