La neige tombait sur les cèdres, David...
Les rivières pourpres, Jean-Christophe Grangé,...

L'expédition, Henri Gougaud, 1991 - romans français, romans historiques, Moyen Age, Occitanie

2,00 €
TTC

L'expédition, Henri Gougaud - Roman - Montségur fut autrefois, sur la cime de sa montagne, comme la dernière porte terrestre avant le ciel. Les hommes qui vécurent là ne furent pas plus purs ni moins pesants que les autres. Ils s'étaient simplement hissés jusque là-haut pour échapper aux malheurs de leur temps. Parfaits pauvres gens ou chevaliers perdus, ils étaient hérétiques. Ils ne croyaient pas aux vérités du pape et de ses évêques. Pour punir ce crime, et ramener aux raisons de l'Eglise les gens que leurs prêcheurs avaient convaincus, une innombrable armée de croisés avait déferlé, dès 1209, sur les terres du comté de Toulouse. Et l'on avait inventé l'Inquisition pour brûler les herbes rebelles. Vers le milieu du XIIIe siècle, le pays remuait encore, mais il était quasiment soumis. Seul Montségur restait inviolé. Peut-être ceux de la haute montagne se crurent-ils dans la main de Dieu. Le fait est qu'un jour quelques hommes en descendirent avec l'espoir déraisonnable de libérer leur peuple de ces occupants et de ces inquisiteurs qui le martyrisaient. Ce livre dit l'histoire de leur expédition et de ses suites imprévisibles. Certains y trouvèrent la mort, d'autres une vie nouvelle qu'ils n'avaient osé espérer, comme cela parfois arrive dans cet étrange monde où ils vécurent, et où nous sommes après eux. éditions du Seuil, 1991#romans historiques, #Moyen Age, #Occitanie, #Montségur, #hérétiques, #Inquisition, #Cathare, #Ariège, #auteurs français, #écrivains français, #romans français

Quantité

PayPal

L'expédition, Henri Gougaud - Roman - Montségur fut autrefois, sur la cime de sa montagne, comme la dernière porte terrestre avant le ciel. Les hommes qui vécurent là ne furent pas plus purs ni moins pesants que les autres. Ils s'étaient simplement hissés jusque là-haut pour échapper aux malheurs de leur temps. Parfaits pauvres gens ou chevaliers perdus, ils étaient hérétiques. Ils ne croyaient pas aux vérités du pape et de ses évêques. Pour punir ce crime, et ramener aux raisons de l'Eglise les gens que leurs prêcheurs avaient convaincus, une innombrable armée de croisés avait déferlé, dès 1209, sur les terres du comté de Toulouse. Et l'on avait inventé l'Inquisition pour brûler les herbes rebelles. Vers le milieu du XIIIe siècle, le pays remuait encore, mais il était quasiment soumis. Seul Montségur restait inviolé. Peut-être ceux de la haute montagne se crurent-ils dans la main de Dieu. Le fait est qu'un jour quelques hommes en descendirent avec l'espoir déraisonnable de libérer leur peuple de ces occupants et de ces inquisiteurs qui le martyrisaient. Ce livre dit l'histoire de leur expédition et de ses suites imprévisibles. Certains y trouvèrent la mort, d'autres une vie nouvelle qu'ils n'avaient osé espérer, comme cela parfois arrive dans cet étrange monde où ils vécurent, et où nous sommes après eux.

éditions du Seuil, 1991. #romans historiques, #Moyen Age, #Occitanie, #Montségur, #hérétiques, #Inquisition, #Cathare, #Ariège, #auteurs français, #écrivains français, #romans français.

Description : livre relié, couverture cartonnée, avec jaquette, 265 pages. format 21 cm x 14,5 cm. bon état. signature manuscrite sur la page de garde.

8382
1 Article

Vous aimerez aussi