Les rivières pourpres, Jean-Christophe Grangé,...
Une famille bien comme il faut, Marie-Claude...

La ville aux toits verts, Maurice Guillot, 1964 - romans historiques, 2e guerre mondiale, destruction de Dresde, Allemagne

2,00 €
TTC

La ville aux toits verts, Maurice Guillot - roman - La destruction de Dresde, le 13 février 1945. Une haine qui naît et meurt, un amour qui naît et meurt. Mais aussi, ce que l'Occident ne savait pas encore, la plus fantastique opération de mort de toutes les guerres et de tous les temps. L'histoire d'une ville merveilleuse, et douce aux hommes, assassinée par les hommes le 13 février 1945. " Le 25 janvier 1945, Sir Winston Churchill décida que les Anglo-Saxons effectueraient un coup de tonnerre sur Dresde dont la destruction serait assez complète et effroyable pour impressionner Staline et l'amener à des concessions dans les entretiens de Yalta. Jusqu'alors, la capitale de la Saxe avait été considérée comme un monument culturel si célèbre, et un objectif militaire si futile, que le Commandement de l'Ari allié ne s'était pas donné la peine d'en établir des cartes. En une seule nuit, le bombardement a tué et détruit beaucoup plus que les deux raids atomiques sur le Japon, et trois fois plus que tous les raids allemands réunis effectués sur la Grande-Bretagne. éditions Presses de la Cité, 1964. #romans français, #romans historiques, #romans de guerre, #deuxième guerre mondiale, #fin de la guerre, #destruction de Dresde, #bombardement de Dresde, #bombardement de l'Allemagne. 

Quantité

PayPal

La ville aux toits verts, Maurice Guillot - roman - La destruction de Dresde, le 13 février 1945. Une haine qui naît et meurt, un amour qui naît et meurt. Mais aussi, ce que l'Occident ne savait pas encore, la plus fantastique opération de mort de toutes les guerres et de tous les temps. L'histoire d'une ville merveilleuse, et douce aux hommes, assassinée par les hommes le 13 février 1945. " Le 25 janvier 1945, Sir Winston Churchill décida que les Anglo-Saxons effectueraient un coup de tonnerre sur Dresde dont la destruction serait assez complète et effroyable pour impressionner Staline et l'amener à des concessions dans les entretiens de Yalta. Jusqu'alors, la capitale de la Saxe avait été considérée comme un monument culturel si célèbre, et un objectif militaire si futile, que le Commandement de l'Ari allié ne s'était pas donné la peine d'en établir des cartes. En une seule nuit, le bombardement a tué et détruit beaucoup plus que les deux raids atomiques sur le Japon, et trois fois plus que tous les raids allemands réunis effectués sur la Grande-Bretagne. 

éditions Presses de la Cité, 1964. #romans français, #romans historiques, #romans de guerre, #deuxième guerre mondiale, #fin de la guerre, #destruction de Dresde, #bombardement de Dresde, #bombardement de l'Allemagne. 

Description : livre relié, couverture cartonnée, avec jaquette, 427 pages. format 20,5 cm x 13 cm. bon état. 

4795
1 Article