Le pont d'Ambérieu, J. Peltier, 1900 - fanfare...
Miliza, histoire d'hier, Constant Améro, 1894 -...

Histoire d'un enfant de troupe Petit-Pierre, Jean de Monthéas, 1930 - Saint-Didier, Auvergne, littérature jeunesse

2,50 €
TTC

Histoire d'un enfant de troupe Petit-Pierre, Jean de Monthéas - avec quatre illustrations - "Ce fut par une claire matinée de juin que Petit-Pierre, sous la forme d'un gros bébé rose, fit son entrée dans ce monde. (...) Petit-Pierre naissait dans une petite ville, un long bourg, plutôt, qui, avec sa ceinture verdoyante de grands arbres, de jardinets fleuris, de vastes prairies d'émeraude, de champs de blé où les épis jaunissants frissonnaient à perte de vue au souffle tiède du vent d'été, ses humbles maisonnettes en pierre grisâtre, ses rares habitations opulentes, était pareille à beaucoup de villes du centre de la France. Mais Saint-Didier avait ce que bien d'autres n'ont pas. Elle possédait, sur une éminence dominant la place aux tilleuls, une curieuse forteresse du moyen-âge, qui avait été un couvent. Dans les hautes salles voûtées, le goût pratique de notre époque avait, hélas ! installé les bureaux de la mairie et le presbytère. (...) M. Hauteret, le père de Petit-Pierre, était capitaine d'infanterie, et un bataillon de son régiment avait été envoyé en détachement à Saint-Didier. Il occupait, avec sa femme et son fils aîné, au premier étage d'une jolie maison neuve, un confortable appartement dont les balcons donnaient sur la grande place, paisible et silencieuse durant la semaine, bruyante le jeudi, qui était jour de marché, encombrée par les villageois affairés, les paysannes en coiffes à ailes de papillon, emplie le dimanche d'une foule grave et recueillie qui accourait de toutes parts afin d'obéir au précepte dominical." éditions Desclée, De brouwer et Cie, Paris Bruges (sans date), vers 1930. Avec une annotation manuscrite en page de garde datée de 1936. #Saint-Didier, #Auvergne, #enfance 1900, #littérature jeunesse

Quantité

Paiements 100% sécurisés

Histoire d'un enfant de troupe Petit-Pierre, Jean de Monthéas - avec quatre illustrations - "Ce fut par une claire matinée de juin que Petit-Pierre, sous la forme d'un gros bébé rose, fit son entrée dans ce monde. (...) Petit-Pierre naissait dans une petite ville, un long bourg, plutôt, qui, avec sa ceinture verdoyante de grands arbres, de jardinets fleuris, de vastes prairies d'émeraude, de champs de blé où les épis jaunissants frissonnaient à perte de vue au souffle tiède du vent d'été, ses humbles maisonnettes en pierre grisâtre, ses rares habitations opulentes, était pareille à beaucoup de villes du centre de la France. Mais Saint-Didier avait ce que bien d'autres n'ont pas. Elle possédait, sur une éminence dominant la place aux tilleuls, une curieuse forteresse du moyen-âge, qui avait été un couvent. Dans les hautes salles voûtées, le goût pratique de notre époque avait, hélas ! installé les bureaux de la mairie et le presbytère. (...)

M. Hauteret, le père de Petit-Pierre, était capitaine d'infanterie, et un bataillon de son régiment avait été envoyé en détachement à Saint-Didier. Il occupait, avec sa femme et son fils aîné, au premier étage d'une jolie maison neuve, un confortable appartement dont les balcons donnaient sur la grande place, paisible et silencieuse durant la semaine, bruyante le jeudi, qui était jour de marché, encombrée par les villageois affairés, les paysannes en coiffes à ailes de papillon, emplie le dimanche d'une foule grave et recueillie qui accourait de toutes parts afin d'obéir au précepte dominical."

éditions Desclée, De brouwer et Cie, Paris Bruges (sans date), vers 1930. Avec une annotation manuscrite en page de garde datée de 1936. #Saint-Didier, #Auvergne, #enfance 1900, #littérature jeunesse

Description : livre broché cousu, couverture souple, 189 pages, format 22,5 cm x 14,5 cm. état passage. Une page est partiellement "libre" déchirée dans le coin, couverture déchirée et tachée.

3560
1 Produit