A l'affût des tigres mangeurs d'hommes, Jim...
Sa majesté le chat, Fernand Méry, 1956 -...

La solidarité chez les plantes, les animaux, les humains, Jean-Marie Pelt, 2004 - comportement des animaux, monde végétal

2,50 €
TTC

La solidarité chez les plantes, les animaux, les humains, par Jean-Marie Pelt,  I. Chez les végétaux : on a souvent besoin d'un plus petit que soi - à la découverte de la toute première cellule - aventures matrimoniales chez les lichens - les coraux, une symbiose réussie - les mycorhizes, le coupe de main aux racines - la loi de la jungle, pas si sûr - II. Chez les animaux : de l'association à la compassion - l'arbre et la fourmi - l'étranger danse des abeilles - amabilités en plein mer - des oiseaux aux mœurs mystérieuses - l'amour et l'amitié - le contrat avec les animaux - III. Les sociétés humaines : la force de la solidarité - où le libéralisme lit Darwin à sa manière - du libéralisme au mutualisme - durable et solidaire - Index du monde végétal, du monde animal, des noms de lieux. éditions Le Grand Livre du Mois, 2004#comportement des animaux, #comportement des plantes, #monde végétal, #monde animal, #animaux, #plantes, anthropomorphisme

Quantité

Paiements 100% sécurisés

La solidarité chez les plantes, les animaux, les humains, par Jean-Marie Pelt, avec la collaboration de Franck Steffan -

Une interprétation, fort discutable, de l'œuvre de Darwin, a imposé la compétition et la lutte comme les moteurs de la vie, aussi bien dans la nature que dans la société. Or la nature met en œuvre d'innombrables systèmes de symbioses et de solidarités qui ont joué un rôle déterminant dans toute l'évolution biologique et sans lesquelles il serait impossible de comprendre le fonctionnement des écosystèmes. Les lichens comme les coraux sont des êtres doubles où chacune des parties rend des services à l'autre ; quant aux champignons, ils nourrissent les arbres qu'ils paraissent parasiter. Dans le règne animal, les prestations de services mutuels entre espèces sont tout à fait courantes. Poissons et oiseaux pratiquent des comportements d'entraide qui témoignent d'un authentique altruisme : ceux-ci, comme l'amitié chez de nombreux mammifères, ne sont pas le propre de l'homme. Quant aux sociétés humaines, elles ont mis en œuvre de précieuses organisations : les mutualités, les coopératives, la sécurités sociale et les assurances, qui sont la base de l'économie solidaire. La mise en œuvre de nouveaux mécanismes de solidarité sera pourtant absolument nécessaire si l'on veut assurer demain à tous un emploi et un statut dignes d'un être humain ; mais aussi pour sauver la planète des menaces grandissantes que notre mode de développement fait peser sur elle. Vers l'ère des dauphins ?

I. Chez les végétaux : on a souvent besoin d'un plus petit que soi - à la découverte de la toute première cellule - aventures matrimoniales chez les lichens - les coraux, une symbiose réussie - les mycorhizes, le coupe de main aux racines - la loi de la jungle, pas si sûr - II. Chez les animaux : de l'association à la compassion - l'arbre et la fourmi - l'étranger danse des abeilles - amabilités en plein mer - des oiseaux aux mœurs mystérieuses - l'amour et l'amitié - le contrat avec les animaux - III. Les sociétés humaines : la force de la solidarité - où le libéralisme lit Darwin à sa manière - du libéralisme au mutualisme - durable et solidaire - Index du monde végétal, du monde animal, des noms de lieux.

éditions Le Grand Livre du Mois, 2004. #comportement des animaux, #comportement des plantes, #monde végétal, #monde animal, #animaux, #plantes, anthropomorphisme

Description : livre broché, couverture souple, 195 pages - format 22 cm x 14 cm. bon état.

2838
1 Article

Vous aimerez aussi