Napoléon III et sa garde impériale, 4 planches...
Traité de la musique selon l'esprit de Saint...
  • Nouveau

Les garnisons d'Alsace au 19e siècle en 100 planches en couleurs, Fritz Kieffer, 1911 - uniformes militaires , gravures, armée

200,00 €
TTC

Très belle collection de cent planches en couleurs des uniformes militaires sur feuilles libres, qui seront magnifiques encadrées :  Les garnisons d'Alsace au XIXe siècle, publié sous la directon de Fritz Kieffer - Imprimerie Alsacienne, 1911. En fait, sont disponibles 88 planches.  il manque douze planches. Avec la collaboration de Henri Ganier-Tanconvile, Frédéric Régamey, Léon Schnug, artistes peintres. "Nous avons réuni tous les types d'uniformes propres aux diverses armes et reproduit les nombreuses modifications que les tenues subirent au cours de ce siècle passé."  1. Le Consulat et l'Empire : 1800 : bataillon de pontonniers à Strasbourg , compagnie d'aérostiers militaires à Barr, -  1815 Tirailleurs de Strasbourg et lanciers du Bas-Rhin - 2. La Restauration :  1814 :  Le duc de Berry passant la revue de la garde nationale à cheval à Colmar - 1824 : 51e régiment d'infanterie de ligne à Colmar - 3. La Monarchie de Juillet : 1830 : 18e régiment d'infanterie de ligne à Strasbourg - 4. La République de 1848 : Fraternisation de la garde nationale et de la ligne, grand ronde à l'Orangerie des sapeurs de la garde nationale et de la ligne - 5. La Présidence et le Second Empire :  1851 : 4e régiment de hussards à Haguenau - 1853 :  5e régiment de lanciers à Colmar -  1855 : 15e régiment d'artillerie-pntonniers à Strasbourg - 1856 : 6e bataillon de chasseurs à pied, un général et son aide de camp à Strasbourg - 1859 : la retraite sonnée par les troupes de la garnison, place Kléber à Strasbourg -   1860 Les prisonniers autrichiens reconduits au Pont de Kehl à Strasbourg - 1868 : 2e régiment du train d'artillerie à Schlettstadt, vétérinaire militaire -  1869 : le général Ducrot passant la revue de la compagnie d'honneur badoise- 1870 :  la garde du drapeau du 18e régiment d'infanterie à Strasbourg - détachements de turcos, marins et zouaves au Siège de Strasbourg - le Colonel Denfert-Rochereau et son état-major au fort de la Miotte à Belfort.                  

Quantité

PayPal

Très belle collection de cent planches en couleurs des uniformes militaires sur feuilles libres, qui seront magnifiques encadrées :  Les garnisons d'Alsace au XIXe siècle, publié sous la directon de Fritz Kieffer, Imprimerie alsacienne, Strasbourg, 1911 - En fait, il manque douze planches sur les cent planches. Sont incluses dans les deux étuis 88 planches en couleurs. Avec la collaboration de Henri Ganier-Tanconvile, Frédéric Régamey, Léon Schnug, artistes peintres. Les planches sur feuillets libres sont présentées dans deux cartons à rabats, Les illustrations sont montées sur un support de fin carton, légendées selon le système politique. "Nous avons réuni tous les types d'uniformes propres aux diverses armes et reproduit les nombreuses modifications que les tenues subirent au cours de ce siècle passé."  Dimension des planches : 36 cm x 28 cm - dimensions des illustrations : 26.5 cm x 20 cm.

1. Le Consulat et l'Empire : 1800 : bataillon de pontonniers à Strasbourg , compagnie d'aérostiers militaires à Barr -  3e régiment d'artillerie à pied et 3e régiment d'artillerie à cheval à Strasbourg - 1ère demi-brigade de bataille à Strasbourg - 1803 : 14e demi-brigade légère à Huningue, 13e régiment de chasseurs à cheval à Strasbourg - 10e régiment de cavalerie à Colmar -  1804 : Pharmacien et chirurgien militaires à Strasbourg - 1805 : la Division espagnole du général La Romana à Strasbourg - Régiment de la Tour d'Auvergne, infanterie à Wissembourg - 1806 : l'Empereur Napoléon Ier et la garde d'honneur strasbourgeoise -   1809 : Fusiliers grenadiers et fusiliers chasseurs de la moyenne garde à Strasbourg - Gendarmerie de la garde impériale à Kaysersberg - Têtes de colonne des 30e et 67e régiments d'infanterie de ligne -Têtes de colonne des 15e et 17e régiments d'infanterie légère -  Artillerie à pied de la garde, grenadier à pied de la vieille garde à Strasbourg - le baron Larrey, chirurgien en chef de la Grande Armée et le service médical -  1810 : Gendarmerie impériale et capitaine-adjudant commandant de place -  voltigeurs et tirailleurs de la jeune Garde et les Polonais de la Légion de la Vistule - Général en reconnaissance 11e et 19e régiments de dragons infanterie de ligne - le 20e régiment de chasseurs à cheval, Général Curély, rendant les honneurs à l'Impératrice Marie-Louise au pont de Kehl - Compagnies départementales de réserve du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, douaniers à pied du Rhin - 1814 :  détachements de chevaux-légers-lanciers et de carabiniers à Strasbourg -  7e régiment d'infanterie légère à Huningue, 8e régiment des hussards à Strasbourg - infanterie de la garde nationale cohortes et guides du gouverneur à Strasbourg -Artillerie volontaire et train d'artillerie de la garde nationale à Strasbourg -   1815 :  Tirailleurs de Strasbourg et lanciers du Bas-Rhin -  le général Rapp et son état-major à Strasbourg -  Le général de Barbanègre et les défenseurs de Huningue - 2. La Restauration1814 :  Le duc de Berry passant la revu de la garde nationale à cheval à Colmar -1815 : Etat-major, compagnies départementales de réserve du Bas-Rhin à Strasbourg - 1819 : Gendarmerie départementale Légion e l'Ain, bataillon de pontonniers à Strasbourg - - Régiment de cuirassiers de Condé à Colmar - Régiment de hussards du Jura à Schlettstadt, régiment de hussards de la Meurthe à Huningue - 1820 : Garde nationale de Strasbourg, Garde nationale de Colmar - 1821 : Pompiers de Strasbourg -  1824 : 54e régiment d'infanterie de ligne à Colmar -19e, 47e et 61e régiments d'infanterie de ligne à Strasbourg -  1825 : Régiment des hussards du Bas-Rhin à Haguenau - Régiment des chasseurs à cheval de l'Oise à Neuf-Brisach - 7e régiment de dragons à Schlettstadt - Bataillon des pontonniers et train à Strasbourg - 1829 : Intendance et service de santé militaire à Strasbourg - 18e régiment d'infanterie de ligne à Strasbourg - 20e régiment d'infanterie légère à Wissembourg -  3. La Monarchie de Juillet : 1830 : 18e régiment d'infanterie de ligne à Strasbourg - 8e régiment d'infanterie légère à Wissembourg - 1831 : Régiment des lanciers d'Orléans à Haguenau - 1er régiment des dragons d'Orléans à Neuf-Brisach - 10e régiment de chasseurs à cheval à Wissembourg -   1835 : 3e et 4e régiments d'artillerie à Wissembourg - 42e régiment d'infanterie de ligne à Strasbourg -  1836 :  Echaffourée et arrestation du Prince Louis Bonaparte (Napoléon III) à la caserne Finkmatt Strasbourg -  1837 :  1er régiment des lanciers d'Orléans à Wissembourg - 1840 :  11e régiment de dragons à Huningue, à Haguenau, 9e régiment des dragons à Schettstadt - 1er régiment de cuirassiers à Haguenau - Le colonel de Montigny présente au 60e régiment d'infanterie de ligne le rapeau qui lui est donné par le roi, à Strasbourg -  1843 :  7e bataillon des chasseurs d'Orléans à Strasbourg -  1846 : 3e régiment d'infanterie de ligne à Wissembourg - 18e régiment d'infanterie légère à Strasbourg -  4. La République de 1848 : 1848 :  7e régiment de chasseurs à cheval à Huningue - 5e et 14e régiments d'artillerie à Strasbourg - Garde nationale, infanterie, artillerie, cavalerie et pompiers de Strasbourg -  Fête militaire de la réunion de l'Alsace à la France à Strasbourg - Fraternisation de la garde nationale et de la ligne, grand ronde à l'Orangerie des sapeurs de la garde nationale et de la ligne -  5. La Présidence et le Second Empire1851 : 4e régiment de hussards à Haguenau - 8e régiment de cuirassiers à Colmar -   1853 :  5e régiment de lanciers à Colmar - 17e régiment d'infanterie légère à Strasbourg - 1855 : 15e régiment d'artillerie-pontonniers à Strasbourg - un Te Deum à la Cathédrale de Strasbourg, prise de Sébastopol, messe militaire - 1856 : 6e bataillon de chasseurs à pied, un général et son aide de camp à Strasbourg - 55e régiment d'infanterie à Colmar - 1857 : l'Empereur Napoléon III à Strasbourg, revue au Polygone  - 1859 : la retraite sonnée par les troupes de la garnison, place Kléber à Strasbourg -   1860 :  Les prisonniers autrichiens reconduits au Pont de Kehl à Strasbourg - 1862 :  4e bataillon de chasseurs à pied et 66e régiment d'infanterie à Strasbourg - 1868 :  2e régiment du train d'artillerie à Schlettstadt, vétérinaire militaire -  1869 : le général Ducrot passant la revue de la compagnie d'honneur badoise après le passage du pont de bateaux construit par les pontonniers sur le Rhin -   1869/1870 :  4e régiment de chasseurs à cheval à Colmar - 6e régiment de lanciers à Schlettstadt - 1870 :  la garde du drapeau du 18e régiment d'infanterie à Strasbourg - 74e régiment d'infanterie et Francs-tireurs à Colmar, 10e bataillon de chasseurs à pied à Strasbourg - Grde mobile, infanterie et artillerie à Strasbourg - Garde nationale, infanterie et artillerie à Strasbourg - Médecins, école de santé militaire à Strasbourg - Douaniers et francs-tireurs à Strasbourg - détachements de turcos, marins et zouaves au Siège de Strasbourg - Sapeurs pompiers et infirmiers au Siège de Strasbourg - 20e régiment d'artillerie à cheval et 16e régiment d'artillerie pontonniers à Strasbourg - le Colonel Denfert-Rochereau et son état-major au fort de la Miotte à Belfort - 74e régiment d'infanterie et Francs-tireurs à Colmar, 10e bataillon de chasseurs à pied à Strasbourg - le général Uhrich et son état-major l'amiral Excelmann, au Siège de Strasbourg.

Description : deux étuis cartonnés à rabats, dos toilés, Sur les 100 planches d'origine, il y a, dans ces deux étuis, 88 planches. Il manque douze illustrations : 1803 8e régiment de hussards à Haguenau, 9e régiment de hussards à Schlettstadt - 1804 10e régiment de cuirassiers à Haguenau - 1807 Division des grenadiers et voltigeurs réunis du général Oudinot à Strasbourg - 1809 Fusiliers-grenadiers et fusiliers-chasseurs de la jeune garde à Strasbourg - 1814 à 1815 la garde nationale de Mulhouse et le colonel Keochlin - 1818 Régiment suisse de Steiger à Strasbourg - 1819 Régiment de hussards de la Moselle à Neuf- Brisach, régiment de hussards du Nord à Haguenau - 1819 Régiment d'artillerie à pied de Strasbourg, régiment d'artillerie à cheval de Strasbourg - 1829 18e régiment d'infanterie de ligne à Strasbourg - 1835 16e régiment d'infanterie légère à Strasbourg -  1841 5e régiment de lancirs à Schlettstadt - 1845 3e régiment de hussards à Huningue - Bon état des illustrations. Les supports cartonnés sur lesquels sont montées les illustrations sont fabriqués avec un papier cassant avec le temps, et sont très fragiles lorsqu'on les manipule. Il y a des éclats manquants sur le pourtour, sur certaines planches (photos), deux ont une déchirure légère dans le texte de la planche. Un étui est en bon état, le dos est légèrement fendillé et a un petit accroc (photo). Le deuxième étui est endommagé, le rabat de tête est manquant et le dos est partiellement déchiré (photo).                    

10612
1 Article

Vous aimerez aussi